LAMPERTSLOCH 

FRANCE

ALSACE

Parti au premier d'or à l'étoile à six rais d'azur, au deuxième d'azur.

Création d'armes indiquant les anciens seigneurs du village, Les Puller de Hohenbourg, par interversion des émaux de leur blason.


Source : L'armorial des Communes du Bas-Rhin - Archives départementales du Bas-Rhin

Sobriquet


Les habitants de Lampertsloch sont aussi appelés :


« Lamperschlecher Schneckebeck  »

«  boucs à escargots »


En effet, une vieille légende nous rapporte que lors d'une période de famine qui touchait le village, un habitant aurait réussi à survivre en se nourissant d'escargots…

          Village de 700 habitants, blotti au pieds des Vosges du Nord, Lampertsloch a su conserver son cachet typique de village de l'Outre-Forêt. Ses belles maisons à colombages entretenues avec passion, ses anciens corps de ferme et son cadre de verdure exceptionnel donnent aux visiteurs l'image d'une harmonie parfaite, source d'inspiration pour de nombreux artistes peintres. Intégré au Parc Régional des Vosges du Nord, Lampertsloch se caractérise également par un important domaine forestier de près de 650 hectares avec le massif du Hochwald et son point culminant le Soultzerkopf (altitude 508 m). Une forêt envoûtante qui fait le bonheur des randonneurs et amoureux de la nature, où l'on peut au hasard d'un chemin, découvrir les traces d'une anciennes mine de fer à ciel ouvert ou les vestiges des anciennes fortifications du Kastelring datant de la période préhistorique.


          Si les origines de Lampertsloch ne sont pas formellement établies, la dénomination du village est évoquée pour la première fois en 1308 dans une énumération des biens des Hanau-Lichtenberg. Ce n'est qu'en 1337 qu'une charte relate la vente du village par Jean Puller de Hohenburg à Ludemann de Lichtenberg  et atteste ainsi de son appartenance seigneuriale. A l'extinction de cette famille en 1480, Lampertsloch revient à la famille des Deux-Ponts-Bitche, puis au Hanau-Lichtenberg, et finalement en 1736 à la famille Hesse-Darmstadt.


          Dévastée pendant la guerre de Trente ans, il ne restait à Lampertsloch plus qu'une quinzaine d'habitants. Avec une population de 584 personnes en 1841, il a fallu attendre 1926 pour que la population augmente de façon significative. Avec le développement de l'industrie minière de Pechelbronn et l'installation de nouveaux arrivants, la population atteindra dix ans après le chiffre de 669 personnes. Depuis le nombre d'habitants a peu fluctué et lors du dernier recensement on pouvait compter à Lampertsloch 686 personnes.


          Village rurale et agricole, on ne peut évoquer Lampertsloch sans parler de l'histoire du pétrole et de Pechelbronn,  un lieu dit du banc de notre commune. Berceau du pétrole en France et même en Europe, Pechelbronn est une belle et longue histoire dont les origines remontent à la fin du XVème siècle. D'une source bitumeuse aux propriétés curratives, l'exploitation de cette huile asphatique à partir de 1735 par Eyrini d'Eyrinis, Louis-Pierre Ancillon de la Sablonnière et la famille Lebel donnera naissance au début du XXème siècle à une imposante industrie d'extraction et raffinage de pétrole, qui jusque dans les années 60 donnera du travail à une grande majorité des habitants du Nord de l'Alsace. Aujourd'hui quelques vestiges subsistent encore, et toute cette épopée vous est formidablement contée au musée du pétrole à Merkwiller Pechelbronn.

La place du tilleul

Sommaire - CD Concordia - Articles de presse - Les musiciens Photos - Historique et Activités - Contacts

Page

Suivante….